Au moins huit (8) militants de l’opposition ont été arrêtés à Lubumbashi. Ils sont tous membre de l’Union nationale des fédéralistes du Congo, un parti récemment rangé sur l’opposition.

Selon l’armée congolaise, ces personnes sont étaient recherchées pour avoir incendié la maison d’un dissident du parti. Une allégation rapidement rejetée par le parti même. Selon des témoins, les membres de l’Unafec ont été arrêtés au siège du parti où les soldats  ont tiré des rafales en l’air et des grenades lacrymogènes pour disperser la foule qui se pressait autour du siège du parti, occasionnant une bousculade ayant fait “plusieurs blessés”.

L’Unafec appartient au G7, groupe de sept partis dont les dirigeants ont été exclus de la majorité en septembre. la cause, ils avaient  mis en garde le président Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001, contre la tentation de s’accrocher à son poste.

 

Voltic Togo