Félix Tshisekedi (Photo by Luis TATO / AFP)

L’installation des sénateurs nouvellement élue en République démocratique du Congo (RDC) est suspendue. La décision a été annoncée à l’issue d’une réunion interinstitutionnelle dirigée par le président Félix Tshisekedi lundi 18 mars 2019.

Cette décision fait suite aux allégations de corruption ayant émaillé ces élections et aux manifestations qui s’en sont suivies dans le pays. Le procureur devra ouvrir des enquêtes sur les soupçons de corruption qui pèsent sur l’élection, en vue d’«aboutir à la sanction des corrompus et corrupteurs ».

Outre la suspension de l’installation des sénateurs, Félix Tshisekedi fait reporter sine die l’élection des gouverneurs, prévue fin mars.