La phase pratique de l’élection des conseillers municipaux bouclée le 30 Juin 2019, place au dépouillement. Les tendances sont perceptibles et déjà, des candidats se prononcent. Parmi ceux rencontrés par Africa rendez-vous, Mimi Bossou Soedjede, tête de la liste des indépendants “Les Engagés”. Loin de se plaindre de son score, elle dit en tirer des leçons.

« Les tendances ne sont pas à la hauteur de ce qu’on espérait. Mais au-delà de tout cela, c’est de l’expérience vécue en y participant. Certes, nous y avons été pour gagner mais même si ce n’est pas une victoire en chiffres, nous avons gagné en expériences », a confié Mimi Bossou Soedjede à Africa rendez-vous, jointe au téléphone.

« J’ai eu à vivre en direct ce qui se passe dans les bureaux de vote. J’ai eu à recourir à la CELI pour intervenir. Mes éléments et moi avons réussi à faire annuler des procès-verbaux déjà signés depuis le matin, au moins 6 à 7. Cela a été parfois très houleux mais on a réussi à le faire. Il y a tellement de choses que vraiment, j’en sors très grandie », a-t-elle ajouté.

Elle dit regretter qu’il y ait eu des votes par procuration sans mandat, et que des Togolais semblent convaincus par ce qu’on leur dit lors des campagnes mais leur vécu quotidien les amène à faire outre, des fois, par instinct de survie.

« D’autres votent sans conviction et ont des remords », a renchéri la tête de liste des Indépendants “Les Engagés” qui précise que tout cela lui permettra d’avoir une autre approche dans la réalisation des projets qu’elle va exécuter sur le terrain avec des jeunes.

Un autre candidat indépendant, lui, journaliste, Albert Agbéko, sur la liste « Dunenyo », s’est exprimé sur son mur Facebook.

« En attendant d’avoir les résultats officiels, je tiens à dire un sincère merci à toute la population togolaise pour le calme qui a prévalu tout au long du processus, aux électeurs de la commune #Golfe4, mes amis d’ici ou d’ailleurs qui nous ont soutenu et encouragé, à tous ceux qui ont cru en nous. Nous n’oublions pas notre équipe de campagne, ces jeunes volontaires dévoués », a-t-il écrit tout en déplorant ” la modification du découpage à quelques heures du scrutin”.

« A notre décompte, nous arrivons 5ème derrière l’ANC, UNIR, C14 et UFC…avec des chances d’avoir au moins deux élus », a-t-il fait croire.

Un autre indépendant bien connu dans le monde du showbiz événementiel, Eklu Patrick Amenda sur la liste “Mianto kpoé la woè” pour dire littéralement “c’est à nous-mêmes de le faire”.

J’ai perdu une élection mais je suis heureux d’avoir appris. Notre dynamique “mianto kpoé la woè” n’a pas atteint ses objectifs dans notre commune. Cela s’appelle un échec (…) En ce qui concerne notre commune de golfe 2, je parle de vécu, les jeux sont clairs. En attendant les résultats de la CENI, sur ce que j’ai vu c’est un match UNIR 1er, C14 2eme.” a-t-il écrit lui aussi sur son mur Facebook.

Voltic Togo