Au total, 10 candidatures sont confirmées par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) le 8 janvier 2019, à minuit.. C’est ce qui ressort du point fait par le président de la Commission, Tchambakou Ayassor, à Lomé.

A se fier aux propos de M. Ayassor, l’ensemble des dossiers enregistrés seront transmis au ministère de  l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales pour la suite du processus. Ceci, précise-t-il, conformément à l’article 154 du code électoral.

Après cette étape, la Cour Constitutionnelle devra publier la liste définitive des candidats en course. Et ce, au plus tard 25 jours avant le jour du scrutin, conformément à l’article 156 du code électoral.