Agbéyomé Kodjo, candidat à la présidentielle du 22 février 2020

A quelques heures de la proclamation définitive des résultats de la présidentielle du 22 février 2020 par la Cour constitutionnelle, Agbéyomé Kodjo, candidat arrivé en deuxième position, affirme que le président-candidat réélu, Faure Gnassingbé n’ira pas loin”. Sans donner de délai, le candidat qui revendique toujours sa victoire martèle que Faure Gnassingbé, proclamé vainqueur n’ira pas loin.

C’est au cours d’une conférence de presse tenue le 2 mars 2020 dans sa maison que le candidat Agbéyomé Kodjo a une fois encore revendiqué sa victoire.

La France est plurielle et chacun y trouve ses relations. j’ai les miennes. Je peux affirmer que s’ils ont précipité les choses, c’est en fonction de ce que nous faisons. Mais là encore, ce n’est pas encore confirmé. J’attends de voir ce que dirai le quai d’Orsay ou l’Elysée“,  a martelé M. Kodjo.

Avec son équipe de campagne, Agbéyomé Kodjo a une fois encore, exhibé des “preuves” des “fraudes” qui ont entaché le processus électoral.

La cour constitutionnelle proclame les résultats définitifs le 3 mars 2020. Et, les décisions de la Cour constitutionnelles ne sont susceptibles d’aucun recours.

Agbéyomé Kodjo, selon les chiffres provisoires, a obtenu 18,37% des suffrages, loin derrière Faure Gnassingbé, 72,36%.

Voltic Togo