Tchambakou Ayassor, président de la CENI, proclamant les résultats provisoires à la télévision nationale

Les Togolais sont appelés aux urnes pour choisir un nouveau président. En moins de 48h, ils ont eu es résultats provisoires. Une première dans l’histoire politique du pays.Les résultats provisoires proclamés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) donnent vainqueur le candidat sortant, Faure Gnassingbé, victorieux avec 72,36% des voix.

Retour sur ces 24 heures en textes et images en vidéomobiles compilés par la rédaction d’Africa rendez-vous.

Samedi 22 février 2020, 7h GMT à l’Ecole primaire publique de Kanyikopé, banlieue est de la capitale, des Togolais se sont mobilisés pour le scrutin. Affluence relativement plus élevée que lors des législatives et des locales mais pas le monde connu pour les présidentielles au Togo.

Africa rendez-vous a obtenue plusieurs vidéos faisant allégations de bourrages d’urnes et de vote multiples. Au nord du pays, autorisation aura été donné de voter avec des cartes d’électeurs antérieurs de 2013 et 2015. Des candidats de l’opposition ont levé le ton contre le phénomène qu’ils assimilent à des fraudes massives.

Mais, le scrutin s’était déroulé sans incident dans d’autres centres comme le témoigne Michel Akpo, un fervent militant de l’Alliance national pour le changement (ANC).

Jour de vote au Togo, les rues étaient désertes. Et déjà à 11h GMT, l’affluence a baissé. Même au CEG Kodjoviakopé où l’ex chef de file de l’opposition a voté.

Depuis la campagne électorale nombreux sont les observateurs qui estiment que Agbéyomé Kodjo, le candidat de la dynamique Kpodzro pourrait damer le pion à Jean-Pierre Fabre. La question a été posée à l’homme. Il indiqué qu’il n’aura pas le choix si...

Mais bien avant cela, il fait une petite confidence sur la la sueur froide qu’il a eue dans l’isoloir.

Dimanche 23 février 2020, tard le soir, le président candidat a été plébiscité de 72,36% des voix.


Le candidat Agbéyomé Kodjo s’est lui, autoproclamé président.