Kpatcha Gnassingbé

Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, candidat choisit par l’archevêque émérite de Lomé Mgr Kpodzro veut faire sortir Kpatcha Gnassingbé, le démi-frère du Chef de l’Etat, de la prison. Pour M. Kodjo, c’est l’une de ses premières actions à mener si élu président à la magistrature suprême au lendemain du 22 février 2020 au Togo.

L’annonce a été faite en marge d’une conférence de presse animée à Lomé, ce 21 janvier 2020 par Jean-Pierre Fabre, ancien chef de file de l’opposition, lui aussi candidat à la présidentielle.

Le demi-frère de Faure Gnassingbé, candidat à sa propre succession pour un 4ème mandat, a été condamné le 15 septembre 2011 à 20 ans de prison pour avoir fomenté un coup d’État en 2009. Kpatcha Gnassingbé est cité d’avoir joué un rôle déterminant dans la prise de pouvoir de son frère, à la mort de leur père en 2005.

L’autre deuxième décision dite “immédiate” de Agbéyomé Kodjo si élu, est d’aller rencontrer Tikpi Atchadam leader du PNP, contraint à l’exil pour avoir déclenché les contestations politiques d’août 2017.

Avant Agbéyomé Kodjo, le géniteur de sa candidature, Mgr Kpodzro avait aussi plaidé pour la relaxation de Kpatcha Gnassingbé.