« Gilchrist Olympio est pire que le maréchal Pétain », c’est de cette manière que le député Djimon Oré, tout feu tout flamme, annonce les couleurs sur une chaine de télévision privée de la capitale.

Reçu dans une émission-débat le dimanche 31 mai 2015, l’ancien sous-fifre de Gilchrist Olympio devenu après président du Front des patriotes pour la démocratie (FPD) ne mâche pas les mots quand il s’agit de couvrir de sales mots, son ancien mentor Gilchrist Olympio, président de l’Union des forces du changement (UFC).

Selon Djimon Oré, Gilchrist Olympio  est devenu le conseiller d’une dictature.  « Le sang de son papa (Sylvanus Olympio, ndrl) est versé sur la terre de nos aïeux. Lui-même a combattu cette dictature avec toute son énergie, mais aujourd’hui, il est devenu le conseiller de cette dictature. C’est de l’abomination », a pesté celui qui se réclame “diplômé de la Fondation Konrad Adenaeur”.

Si le député Oré est très remonté contre Gilchrist Olympio, il ne l’est moins contre Faure Gnassingbé. « Tout ce que se passe au Togo, l’on l’appelle le despotisme éclairé, (et) il ne faut pas que l’on donne l’impression que Faure est en train de faire quelque chose. Son projet de société conduit le pays vers le chaos », a-t-il dit.

Voltic Togo