Jean-Pierre fabre, ex chef de file de l'opposition

C’est à Tsévié, ville située à 35 km de la capitale où Faure Gnassingbé a relancé son parti UNIR, que l’Alliance nationale pour le changement (ANC) de Jean-Pierre Fabre a également choisi pour annoncer sa participation aux élections locales du 30 Juin 2019.

Surprise, quelques jours seulement après que le leader de ce parti, jean-Pierre Fabre, ex chef de file de l’opposition ait critiqué les conditions d’organisation de ces joutes électorales notamment le fichier électoral.

A Tsévié, M. Fabre a finalement appelé les militants et sympathisants à aller se faire enrôler. “Il (Fabre ndlr) appelle toutes les populations togolaises à aller, massivement s’inscrire dès le premier jour de révision des listes électorales pour que, le moment venu, sur toute l’étendue du territoire national, elles donnent par leur vote, la victoire aux listes ANC dans la majorité des 117 communes”, a fait savoir Eric Dupuy, Conseiller à la communication du parti.

Le 9 Mai 2019, le reliquat de la Coalition des 14 dont était membre l’ANC, avait déjà appelé à se faire recenser.

La révision des listes électorales se tiendra du 16 au 18 mai 2019, sur toute l’étendue du territoire nationale. De nouveaux opérateurs de saisie ont été formés à cet effet.