Togo fabre decline une invitation non envoyee
Jean-Pierre Fabre, ex chef de file de l'opposition

Jean-Pierre Fabre, président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), refuse d’inaugurer les chrysanthèmes. Reçu ce 8 Avril 2024, sur une radio locale, cet ancien chef de file de l’opposition togolaise refuse ne pas être dans une posture de devenir président de la République avec la nouvelle constitution qui selon lui, ne va lui permettre que d’inaugurer les chrysanthèmes.

Cette intervention de Jean-Pierre Fabre intervient à une période où des députés à l’Assemblée nationale devraient se rendre auprès des populations pour expliquer les tenants et aboutissants de cette nouvelle constitution votée nuitamment par les députés à l’Assemblée nationale.

Cette nouvelle constitution met le chef de l’Etat à un titre et représentatif pour un mandat de six ans, une seule fois. Son vote se fait à l’hémicycle par les deux chambres, les députés et les Sénateurs. Tout le plein pouvoir est confié au premier ministre qui sera désormais appelé président du conseil. Son mandat n’est pas limité.

Jean-Pierre Fabre, dans une intervention sur RFI dans la même matinée, a décliné tout rapprochement avec la coalition de Brigitte Kafui Adjamagbo Johnson aux prochaines élections législatives qui devraient aussi encore être reportées.

Voltic Togo