Ira ou ira pas aux élections présidentielles de 2020 au Togo? Le chef de l’État Faure Essozimna Gnassingbé a semblé être indécis sur la question, interrogé en marge d’un séjour à Londres, en Angleterre.

Je ne sais pas, je ne sais pas encore. Je pense qu’il y a encore quelques mois de réflexions et verrai ce que mon parti politique décidera“. a répondu Faure Gnassingbé,  interrogé par nos confrères de BBC.

L’homme, au pouvoir depuis 2005 après le décès de son père qui a gouverné le pays d’une main de fer pendant 38 ans, a la possibilité d’être candidat à sa propre succession en 2020 et 2025 si réélu. Ceci, grâce à des réformes opérées par une Assemblée nationale acquise au parti au pouvoir, le 8 mai 2019.

Et, sur des manifestations politiques de rue de plus en plus interdites, le numéro 1 togolais maitrise bien les raisons. “Depuis 2017, les gens ont manifesté de façon abondante et je ne saurai tolérer des manifestations avec des armes de guerre“,