Abass Bonfoh alors qu'il était au perchoir. Image: Sylvio Combey

Le Togo rend un hommage à son 7ème président. L’exécutif togolais s’est plié à cet exercice le 6 juillet à Lomé en hommage à El Hadj Abass Bonfoh, président togolais d’une courte durée.

Les membres du gouvernement et le Chef de l’Etat togolais Faure Essozimna Gnassingbé ont rendu un dernier hommage au président Abass Bonfoh, décédé le 30 juin 2021 à l’âge de 73 ans.

Après Lomé, l’ancien président sera inhumé dans son Kabou natal le 8 juillet 2021. “En ce moment solennel chargé d’émotion, je tiens à m’incliner devant la mémoire d’un patriote dont nous saluons le dévouement à la République”, a déclaré Faure Gnassingbé.

Après la mort de Eyadéma Gnassingbé, alors que Faure Gnassingbé avait pris le pouvoir pour ensuite démission sous la pression internationale, Abass Bonfoh, vice-président de l’Assemblée national s’est vu cette lourde responsabilité de conduire le Togo vers des élections présidentielles. Sa présidence a été de courte durée, du 25 février 2005 au 14 mai 2005.

Il sera après, porté au perchoir.

  Nom Mandat Observations
01 Sylvanus Olympio 27 avril 1960 au
13 janvier 1963
Élu Premier ministre et devenu président de la République à l’indépendance.
Est assassiné lors d’un coup d’État militaire.
02 Emmanuel Bodjollé 13 janvier 1963 au
16 janvier 1963
Coup d’État militaire (président du Comité insurrectionnel).
Démissionne.
03 Nicolas Grunitzky 16 janvier 1963 au
13 janvier 1967
Président de la République
04 Kléber Dadjo 14 janvier 1967
14 avril 1967
Coup d’État militaire (président du Comité national de réconciliation).
Démissionne (devenu numéro 2 de la junte).
05 Gnassingbé Eyadema 14 avril 1967 au 5 février 2005 Coup d’État (numéro 2 de la junte, devenu chef). Président de la République.
Décédé pendant son 7e mandat présidentiel.
06 Faure Essozimna Gnassingbé 5 février 2005 au
25 février 2005
Coup d’État militaire puis président par intérim avec l’appui de l’Assemblée nationale.
Démissionne sous pression de la communauté internationale.
07 Abass Bonfoh 25 février 2005 au
14 mai 2005
Intérim. Démissionne.
  • Source: Wikipedia

Et Faure Gnassingbé est revenu au pouvoir à la faveur d’une autre élection contestée et est président jusqu’à ce jour et pourra l’être, si réélu, jusqu’en 2030.

Voltic Togo