Kadévi Akakpo_ directeur général de la BTCI (à droite) avec Kueku Banka Johnson, DG du CETEF

La Banque togolaise pour le commerce et l’industrie (BTCI) veut assurer le lendemain des enfants. Ceci, à travers ses comptes spéciaux épargne ‘’Vision’’ et ‘’Kévi’’.

L’annonce a été faite par le directeur général de la banque, le mardi 3 Décembre 2019, sur le site de la foire internationale de Lomé.

Pour Kadévi Akakpo, directeur général de la BTCI, l’objectif de ces produits est de donner plus de possibilité à la clientèle pour constituer une épargne plus rémunérée, mais qui en même temps permet à cette clientèle, surtout des particuliers, de pouvoir préparer l’avenir de leurs progénitures.

L’épargne Vision, consiste à ouvrir un compte épargne à partir de 5000 francs CFA, pour les enfants de moins de 18 ans.  « Quand il aura atteint l’âge de maturité où il aura besoin d’aller dans des écoles supérieures, faire des formations spécifiques, qu’il y ait pas de problème d’argent », a souligné M. Akakpo.

Pour lui, l’épargne ‘’Vision’’, ouvre plus de visibilité et donne la flexibilité aux parents d’avoir des crédits ou un peu de fonds pour régler les urgences et continuer l’épargne après, tout en gardant intact les avantages qu’ils ont sur ce qu’ils ont constitué.

Quant à l’épargne ‘’Kévi’’, il est destiné aux personnes adultes, autonomes et qui peuvent épargner d’eux-mêmes. « Il permet de faire plus rémunérer son épargne que l’épargne ordinaire et d’avoir une épargne consistante plus rémunéré sans être obligé de casser cette épargne », a expliqué le directeur général de la banque.

L’épargne ‘’Kévi’’ donne également la possibilité aux clients de bénéficier d’un crédit jusqu’à 80% sur l’épargne déjà constitué, s’il y a un besoin de ressource ou de crédit au cours du contrat de Kévi.

La base de l’épargne ‘’Kévi’’ est à partir de 1 million.