David Gilmour, Ambassadeur des Etats-Unis au Togo

Au Togo, les ambassades d’Allemagne, des Etats-Unis d’Amérique, de France, la coordination du système des Nations unies et la Délégation de l’Union européenne au Togo, appelés le Groupe des 5, disent noter des progrès sous l’égide de la CEDEAO et des facilitateurs guinéen et ghanéen, en vue d’une résolution durable de la crise socio-politique.

Dans un communiqué conjoint parvenu à la rédaction d’Africa rendez-vous, les représentations diplomatiques disent constater aussi, “une évolution positive dans la tonalité des débats et dans la volonté commune d’organiser et de participer à des consultations électorales crédibles, transparentes et inclusives conformément au chronogramme fixé par la commission de la CEDEAO, et d’aboutir à une réforme constitutionnelle consensuelle“.

Elles encouragent les parties à consolider encore cette confiance retrouvée et à saisir les opportunités offertes grâce au travail des facilitateurs, de leurs représentants et de la commission de la CEDEAO“, peut-on lire dans le communiqué.

Pour les diplomates, la désignation de ses représentants à la CENI par l’opposition, sa contribution à la préparation et à l’adoption par voie parlementaire d’un projet de loi de révision constitutionnelle respectueux des préconisations de la feuille de route ainsi que la mise en œuvre rapide par le Gouvernement des mesures d’apaisement recommandées par la CEDEAO et les facilitateurs seront autant de signes de la bonne volonté respective des parties.

Voltic Togo