Un pas décisif en faveur du vote des Togolais de la diaspora a été fait le 5 novembre 2019 avec les députés de l’Assemblée nationale. Les députés ont procédé à la révision du code électorale qui ouvre la voie à opérationnalisation du vote des Togolais de l’extérieur.

Cette révision ouvra la voie à la création de Commissions électorales d’ambassades indépendantes (CEAI) dans les ambassades comme démembrements de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à l’extérieur, le type d’élections auxquelles les Togolais de l’extérieur peuvent prendre part et, le nombre d’électeurs potentiels minimum pour l’ouverture d’une Commission électorale d’ambassade indépendante (CEAI).

Cette nouvelle révision prend également en compte la composition des démembrements des Commissions des Listes et Cartes (CLC) et des Bureaux de vote (BV) à l’extérieur.

A l’exception des députés membres du groupe parlementaire NET-PDP qui se sont abstenus, les autres députés ont accordé leur bénéfice du doute.

La nouvelle révision pourra ainsi être appliquée pour les élections présidentielles qui auront lieu entre le 19 février et le 5 mars en 2020, selon la Cour constitutionnelle.