L’élection des conseillers municipaux du 30 Juin 2019 est invalidée dans les circonscriptions électorales de Wawa 1 et de Zio 4. La décision a été rendue publique ce 17 juillet 2019 par la cour suprême qui en publiait les résultats définitifs.

La décision d’annulation a été prise, conformément aux dispositions de l’article 148 du code électoral qui stipule que « dans le cas où la chambre administrative de la Cour suprême constate des irrégularités graves de nature à entacher la sincérité et à affecter le résultat d’ensemble du scrutin, elle en prononce l’annulation pure et simple ».

Wawa 1 et Zio 4 viennent donc s’ajouter à Bassar 4, Avé 2, et Oti Sud où le vote n’a pas eu lieu, dit-on, pour des raisons techniques.

La Cour suprême présidée par le juge Gamatho a donc demandé la reprise du vote dans ces communes, dans les 30 jours suivant la décision.