L'Imam Hassan Mollah

Hassan Mollah, le redoutable Imam dont l’arrestation a mis le feu aux poudres à Sokodé, deuxième plus grande ville du Togo, brise le silence. Ce membre influent du Parti nationaliste panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam appelle les militants du parti à la patience insinuant que la “fin sera heureuse”.

“Nous, nous avons lu les livres d’histoire et les gens ont fait plus que ça. Mais ils ont fini, tout est fini”, a lancé en substance l’Imam Hassan Mollah aux caciques du régime en place accusés de  poursuivre et mettre derrière les barreaux depuis le 19 août 2017, en majorité, des militants, sympathisants et cadres du parti. Et même d’autres les croyant membres du PNP.

Ne soyez pas fatigués, ne vous relâchez pas! Il faut ça pour que la réussite vienne. Le PNP ne s’est pas levé lui-même. C’est Dieu qui lui a donné la force. Ne soyez point fatigués. Même si aujourd’hui, on lance la marche, sortez massivement ! La loi vous l’autorise. La Constitution est claire là-dessus. Mais, sortez mains vides ! Ne tenez rien qui puisse faire du mal à qui que ce soit. Ne faites jamais mal. Ne provoquez pas ! Laissez-les vous tricher. Pourquoi voulez-vous rembourser le mal par le mal ? Vous devez prendre l’histoire des fils d’Adam“, a-t-il écrit à l’endroit des militants de son parti.

L’Imam qui avait été arrêté le lundi 16 Octobre 2017 à son domicile à Sokodé avant d’être relaxé deux mois plus tard, brise le silence alors qu’au sein du parti, des militants réclament une réaction de leurs leaders, suite à l’arrestation de certains cadres en l’occurrence, le conseiller de Tikpi Atchadam, Ouro Djikpa Tchatikpi, le 20 Avril 2019