Dr Gada Folly, Conseiller spécial de Gilchrist Olympio

L’Union des forces de changement (UFC) ira bel et bien pour les prochaines joutes électorales. les ténors du parti ont eu, une fois encore, à insister là-dessus au cours d’une rencontre avec la presse, ce 30 Octobre 2018.

« Nous participerons à ces élections, par respect et honneur vis-à-vis de la CEDEAO qui a planté le décor du 20 décembre comme date pour les élections » a affirmé Dr Gada Folly,  conseiller spécial du président national de l’UFC. Selon ses propos, l’UFC a décidé de se ranger du côté de la médiation de la CEDEAO en s’impliquant pleinement dans le processus électoral en cours.

« L’UFC étant un parti politique constructif ne peut plus corroborer les altercations », a martelé Isaac Tchiakpé, conseiller au bureau du parti. Selon lui, c’est au regard de l’histoire et expérience de lutte du parti qu’ils ont choisi une approche de négociation coopérative pour obtenir pacifiquement l’alternance. Pour lui, le temps, la patience, la fermeté, sont les facteurs dénominateurs d’un nouveau Togo réconcilié, qui affronte son histoire sans vouloir la réécrire ni porter un jugement de valeur. Il estime que cet engagement  est une volonté permanente et constante du changement dans la paix et la tolérance.

Notons que l’Union des forces et du changement prévoit organiser dans les jours à venir un congrès en vue de renouveler le bureau  et de donner à la jeune génération l’occasion de prendre le relais.

Par Patience Agbenu et Hélène Martelot