Tchambakou Ayassor, président de la CENI / crédits photo: CENI

Les opérations de révision de listes électorales ont débuté ce 29 novembre 2019 au Togo et pour les Togolais de l’extérieur. A en croire le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), il est possible de se faire recenser dans le centre de son choix.

Tout citoyen peut (…)se faire recenser dans le centre de son choix” a laissé entendre le président de la CENI, Tchambakou Ayassor et d’ajouter que celui-ci peut demander son transfert vers le centre de son lieu de résidence où il vote.

L’opération, précise-t-il, se fait en une seule zone sur toute l’étendue du territoire national.

Le fort vœu de M. Ayassor, c’est le sens patriotique et de responsabilité afin de disposer au terme du processus, un fichier électoral national complet, répondant aux standards internationaux.

Cette révision de listes électorales prend fin le dimanche 1er décembre 2019.

Ces révisions électorales, il faut le préciser, ces opérations d’actualisation du fichier
électoral national concernent, les citoyens togolais des deux sexes, âgés de 18 ans révolus, jouissant de leurs droits civils et politiques et n’étant dans aucun des cas d’incapacité
prévus par la loi et,  les togolais des deux sexes qui ont l’âge de voter et qui n’ont pas pu
s’inscrire sur les listes électorales en mai 2019.

Les togolais des deux sexes qui auront 18 ans révolus, avant la clôture définitive des opérations de révision des listes électorales ; ceux en âge de voter qui ont perdu leur carte d’électeur et ceux âgés de 18 ans révolus qui ont changé de domicile suite à une affectation, ceci en vue de leur transfert dans les nouveaux centres de recensement et de vote de leur résidence sont aussi concernés.