Aimé Gogué, président de l'ADDI, opposition _ Lomé le 1er Août 2016

L’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI, opposition),  réclame la démission du Premier ministre togolais Komi Selon Klassou. Le locataire de la primature est cité dans une affaire d’évasion fiscale.

Le président de ce parti parlementaire, Aimé Gogue et les siens réclament une enquête parlementaire dans cette affaire d’évasion fiscale à Wacem, une entreprise d’extraction minière, enregistrée dans la zone franche. Pour les premiers responsables d’ADDI, le Premier ministre Klassou, cité comme étant un des grands actionnaires, devrait démissionner si les résultats l’indexent nommément.

« Nous allons démarrer la procédure à l’Assemblé nationale pour l’écouter aussi dans cette affaire dans les prochains jours », a déclaré le député qui dit demander au procureur de la République de s’autosaisir pour initier une procédure judiciaire sur la fraude fiscale à l’encontre de toutes les personnes qui ont été coupables.

L’affaire fait grands bruits dans la presse togolaise, des acteurs de la société civile, sur les réseaux sociaux, ont donné le ton, réclamant la tête du patron du gouvernement.

Le Togo n’est donc pas épargné par les évasions fiscales, Panama Papiers. Plus de 2,229 milliards de dollars quittent le pays en moyenne chaque année selon le rapport de “Global Financial Integrity”. Le pic aura été atteint entre 2008 et 2011 avec 4 milliards de dollars.

Voltic Togo