Kudzo Glibe, Secrétaire préfectoral de UNIR

L’Union pour la République (UNIR)  continue son implantation sur le territoire national depuis son 1er congrès  national. Jeudi 5 Avril 2018, c’était  le tour des représentants locaux des  bureaux cantonaux  et des comités de développement à la base  des cantons de  Badja, Kévé et Tovégan  dans la Préfecture de l’Avé de se voir investis dans leur rôle de développement du parti dans leurs localités respectives.

D’après les dirigeants de la formation politique, ces militants investis ont la mission de travailler à inculquer les valeurs du parti aux militants à la base et fédérer les énergies pour la consolidation de ces  valeurs.

Il s’agit pour les  premiers responsables du parti UNIR, d’une manœuvre pour éclairer ces représentants locaux sur ce qui les engage en terme de responsabilité pour  non seulement l’enracinement du parti dans ces localités mais aussi sa victoire aux prochaines échéances électorales en  vu dans le pays.

« A partir de cet instant, ils sont investis dans la mission d’aller sensibiliser les militants à la base, d’aller disséminer les innovations que le parti a mis en place pour être en rang de bataille pour les  élections qui s’annoncent. Il s’agit de mettre en pratique les valeurs et l’enseignement que le président fondateur du parti prône à savoir l’ouverture, la tolérance et  le sens du  pardon», a affirmé Kudzo Glibe, Secrétaire préfectoral de UNIR.