4 millions d’enfants réfugies dans le monde ne sont pas scolarisés. C’est ce que révèle un rapport de l’Agence des nations unis pour les réfugiés (HCR).

Selon ce rapport intitulé ‘’inverser la tendance: l’éducation des réfugiés en situation de crise’’, le taux de scolarisation des enfants réfugiés ne parvient pas à suivre la croissance rapide du nombre de personnes réfugiées. Et ce, malgré les efforts entrepris par les gouvernements, le HCR et ses partenaires.

On dénombrait 25,4 millions de réfugiés dans le monde dont 52% sont des enfants à la fin de l’année 2017. Parmi eux, à peine 61% vont à l’école primaire, tandis que 92% dans le monde ont cette possibilité.

Le rapport souligne qu’environ deux tiers (2/3) de ces enfants réfugiés inscrits à l’école primaire n’y vont pas jusqu’à l’enseignement secondaire. 23% des enfants réfugiés fréquentent une école secondaire alors que c’est le cas de 84% des enfants dans le monde. Le taux d’inscription dans l’enseignement supérieur frôle 37% mais à peine 1% des enfants réfugiés ont cette chance. Selon le HCR le pourcentage n’a pas changé depuis trois ans.

Les pays en développement accueillent  92% de  réfugiés en âge d’être scolarisés. Mais ces pays ont besoin d’un soutien financier durable de la part de la communauté internationale selon le rapport du HCR.