Le ministre de l'économie numérique Cina Lawson, avec le groupe Adiyaba

Clap final pour le premier concours Lab francophone à Lomé avec l’Organisation Internationale de la Francophonie et Woelab, le centre d’innovation technologique basé à Lomé, grâce au Fonds francophone pour l’innovation numérique. Le groupe “Adiyaba” constitué de jeunes Togolais, ont remporté le premier prix.

La récompense vient mettre fin à des travaux de formation théoriques comme pratiques du 22 au 28 mai 2017. 3 projets ont été retenus. Il s’est agi pour les participants, de mettre sur pied des solutions technologiques simples et accessibles aux couches économiquement défavorisées. Les solutions technologiques à développer devaient répondre aux besoins dans les domaines prioritaires des Objectifs de développement durable adoptés par les Nations Unies, tels que l’eau et l’assainissement, la sécurité alimentaire et l’agriculture durable, l’accès à l’énergie propre à un coût abordable et la vie aquatique notamment l’accès des petits pêcheurs aux ressources marines et aux marchés.

Pour le groupe Adiyaba, il s’agit d’un projet de fabrication d’une couveuse électronique connectée pour l’élevage de la volaille. Ils remportent ainsi une enveloppe financière de montant de 10.000 Euros soit, 6millions 500.000 Francs CFA pour la concrétisation du projet.

Le deuxième prix qui s’élève à 6.000 euros soit 3millions 900.000 Francs Cfa est allé au groupe  « Maji » qui compte inventer un dispositif numérique pour offrir de l’eau potable aux populations, dans les zones où cette denrée fait défaut. Enfin, le groupe “Milédou Gbélonou” est reparti avec une enveloppe de 4.000 euros soit 2millions 600.000 Francs Cfa  pour réaliser leur ambition d’apporter une solution numérique à la problématique de la gestion des ordures ménagères.

Les trois projets qui ont bénéficié d’une dotation financière mais, ils seront suivis et accompagnés jusqu’à leur matérialisation, sur une période de 12 mois.

L’objet connecté entre en interaction avec des  applications via des ordinateurs, des tablettes informatiques, des téléphones ou montres intelligents. Ce concept comporte un avantage certain pour les populations les plus défavorisées dans les pays du sud où elles sont confrontées aux urgences sociales, sanitaires et environnementales.

Voltic Togo