Alioune Diagne, le sénégalo-français “s’ouvre” à Paris en France. Il organise sa première exposition du 29 octobre au 29 novembre 2019 à Paris au 80 bis rue de Turenne (Paris 3e).

Le jeune artiste peintre et  créateur du mouvement figuro-abstro, ’’PERCEPTIONS’’, 35 ans,  va exposer ses œuvres d’art dont l’objectif est de conserver les formes et les couleurs d’une image.

A travers cette expo, Alioune Diagne va montrer l’histoire, la réalité des comportements, l’innocence des enfants, ce qu’ils apprennent et ce qu’ils vivent à travers ces images. L’homme dit s’être approprié la pratique de son grand-père et l’a appliqué à son propre art.

Artiste à la fois sensible et perfectionniste, Alioune Diagne alterne entre œuvres très émotionnelles et œuvres de recherche picturale et plastique.

On retrouve toujours une part importante de lui dans ses tableaux. Son histoire, et celle de l’Afrique, est ce qui l’aide à retranscrire ses émotions sur le tableau, elle lui sert de base de représentation. C’est à son parcours, aux gens qui ont peuplé et peuplent sa vie qu’il se rattache pour transmettre ses émotions et ses messages. Il considère les signes dont il couvre ses toiles comme un langage universel‘, nous fait-on savoir dans son entourage.

Figuro-abstro, rappelons-le, est un mouvement artistique qui met à l’honneur les signes, visant à construire une image figurative à partir d’éléments abstraits. Ce mouvement valorise la construction de et autour de l’image. Il élimine le détail de l’image figurative car c’est celui qui regarde qui décide de ce qui est et fait le détail.

Voltic Togo