Des médecins en grève au Burkina Faso ( image utilisée juste à titre d'illustration)

Au Burkina Faso, les professionnels de santé menacent d’entrer en grève. Ces hommes et femmes et regroupés au sein du Syndicat national des travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTSHA) annoncent une grève de 48 heures du 17 au 19 avril 2019.

Ils veulent revendiquer à travers cette grève, de meilleures conditions de vie et de travail et rehausser la qualité des soins offerts aux populations.

Dans la note, ils exigent le respect concret du protocole d’accord gouvernement-SYNTHASE du 13 mars 2017 notamment et l’adoption rapide du décret fixant les modalités de gestion des logements administratifs réservés aux communes dans le domaine de la santé et le  règlement des problèmes de logements des agents de santé antérieurs audit décret.

Le syndicat fait savoir que si des solutions satisfaisantes n’étaient pas trouvées, il est libre d’engager d’autres actions de lutte pour aboutir à ses revendications.