L’Algérie, reversée dans le groupe le plus relevé avec le Ghana, l’Afrique du Sud et le Sénégal, et la Côte d’Ivoire, tombée dans une poule D compliquée, n’ont pas été gâtées par le tirage au sort de la CAN-2015 (17 janvier-8 février en Guinée-Equatoriale), effectué mercredi à Malabo.

Les deux grands favoris de la compétition peuvent se faire du souci, à commencer par les Fennecs algériens qui ont hérité d’un groupe C extrêmement ouvert. Les troupes de Christian Gourcuff, qui espèrent revenir sur le devant de la scène continentale après leur beau parcours en Coupe du monde (8e de finale), peuvent trembler avec les Ghanéens, présents au Mondial-2014, les Bafana Bafana et les Sénégalais d’Alain Giresse, même si les Lions de la Teranga n’ont pas franchi le 1er tour depuis 2006.

Les Eléphants d’Hervé Renard, opposés au Mali, au Cameroun, toutefois orphelin de Samuel Eto’o, et à la Guinée devront aussi s’employer pour passer la phase de poules.

Ironie de l’histoire, la Guinée-Equatoriale, tête de série en tant que pays-hôte alors qu’elle avait été disqualifiée en phase éliminatoire pour avoir aligné un joueur non éligible, retrouvera dans le groupe A le Gabon avec qui elle avait organisé la CAN-2012.

Le Congo de Claude Le Roy, dont ce sera la 8e participation en tant que sélectionneur, et le Burkina Faso, finaliste de la dernière édition, complètent la poule.

Enfin la Zambie, vainqueur en 2012, se frottera à la Tunisie, le Cap Vert et la République démocratique du Congo dans le groupe B.

Le match d’ouverture entre la Guinée Equatoriale et le Congo, le 17 janvier, ainsi que la finale, le 8 février, auront lieu à Bata. Les autres rencontres se dérouleront à Malabo, Mongomo et Ebebiyin.

Les quatre groupes de la Coupe d’Afrique des Nations, dont le tirage au sort a eu lieu mercredi à Malabo, en Guinée Equatoriale.

Avec AFP