Image utilisée à titre d'illustration

Unicef appelle à libérer les enfants en détention. Pour ce Programme onusien, les enfants courent un grand risque accru de contracter le Coronavirus Covid19.

Partout dans le monde, des enfants sont dans le système de justice pour mineurs, y compris en détention préventive, en détention pour immigration ou pour d’autres motifs administratifs, détenus en relation avec un conflit armé, la sécurité nationale ou l’activisme, ou vivent avec des parents en détention. Ces enfants et ceux qui risquent de contracter le virus en raison de conditions de santé physique et mentale sous-jacentes doivent être libérés“, a fait noter Unicef, dans un communiqué de presse parvenu à Africa rendez-vous.

Pour le Fonds des nations unies pour l’enfance, beaucoup sont détenus dans des espaces confinés et surpeuplés avec un accès inadéquat aux services de nutrition, de soins de santé et d’hygiène – des conditions très propices à la propagation de maladies comme COVID-19. Une épidémie dans l’un de ces établissements pourrait se produire à tout moment.

Aussi, l’Unicef dit inviter les gouvernements et autorités de détention en à un moratoire immédiat sur les nouvelles admissions d’enfants dans les centres de détention.

Voltic Togo