Lycée Paul Emane Eyegue (Lpee-Oloumi) au Cameroun, c’est le lycée dans lequel se passent les faits. Un vendeur de petits pains communément appelés  « gâteaux » y mettait des excréments et le faisaient couler sur son stand. Le pot aux roses a finalement été découvert.

 « C’est une surveillante qui a baille (acheté ndlr) les gâteaux et a senti la présence d’un gout sale dans la bouche et quand elle a regardé l’autre morceau du gâteau elle a vu les #cacas » c’est en ces termes que l’information a été relayée.

Quand je pense que je mangeais ces gâteaux la tous les jours” ; “Je comprends pourquoi il avait tant de clients” ; “Je comprends maintenant pourquoi quand t’as pas encore mangé les gâteaux dans la journée t’as des palpitations” ou encore “S’il met les cacas dans les gâteaux c’est sûr qu’il met aussi les urines dans le lait“, voilà autant de propos de dégoût tenus par ces élèves et relayés sur leur page facebook.

Le vendeur d’excrément a été interpelé et remis aux policiers. Mais cela s’est heurté au mécontentement général des élèves qui ont voulu en découdre avec lui. Les policiers ont eu leur tasse de café, les élèves leur ont lancé des projectiles.

Le vendeur qui y opère depuis plus de quatre (4) ans, estime que c’est un coup monté.

Voltic Togo