Deux présumés malfrats ont été abattus à Lomé par les agents du Groupe d’intervention de la police nationale (GIPN). La scène s’est déroulée dans la nuit du 27 au 28 juillet 2019, dans la zone portuaire.

Selon plusieurs témoins rencontrés sur place, la scène s’est déroulée entre 2h et 3 heures du matin. Les corps sans vie de deux hommes dont un de coiffure rasta étaient encore visibles à terre, non loin du carrefour appelé “Ducros”.

Selon le Commissaire principal de police nationale, Tassa Agba dont les propos sont rapportés par nos confrères de Global Actu, les malfrats ont été filés. Et, c’était quand ceux-ci se sont rendus compte que l’un d’entre eux, aura ouvert le feu. La riposte aura été immédiate.

L’un des malfrats serait d’origine ghanéenne.

Depuis quelques mois, Lomé vit au rythme de braquages en pleine ville. Et, les malfrats arrivaient à s’échapper.

Voltic Togo