M

Ils sont au total 4500 volontaires d’engagement citoyen (VEC) et de volontaires séniors, dont 590 dans le Grand Lomé qui ont affirmé leur engagement devant les autorités, envers les valeurs de citoyenneté et de service public. Cette cérémonie qui s’est tenue à Lomé, le mardi 2 avril 2024, marque la 9ème vague des VEC en mission.

Ces volontaires sont déployés dans toutes les 117 communes du Togo pour renforcer les communautés locales et promouvoir l’engagement civique. L’objectif principal selon le directeur général de l’Agence nationale de volontariat au Togo (ANVT), Omar Agbangba, est d’impliquer les jeunes âgés de 18 à 35 ans dans des activités bénévoles tout en renforçant leurs compétences et en favorisant leur développement personnel.

« Ce programme ambitieux vise à mobiliser les jeunes autour de missions d’intérêt public telles que le reboisement, la sensibilisation à la santé publique, la promotion de la citoyenneté et le maintien de l’hygiène environnementale. En plus de ces initiatives concrètes, les volontaires sont également encouragés à participer à des sessions de formation hebdomadaires axées sur des domaines clés tels que l’éducation financière, la citoyenneté et les compétences de vie », a précisé M. Agbangba.

Il indique que le programme s’étend sur une période de six mois, au cours de laquelle les volontaires participent activement aux missions assignées et aux sessions de formation. « Cependant, le processus de formation se poursuit sur une période d’un an, garantissant ainsi un développement continu des compétences et des connaissances des participants », a en croire le DG de l’ANVT.

Des volontaires prêtant serment

Selon ses explications, au-delà de l’aspect immédiat du volontariat, l’objectif ultime est de transformer les volontaires en citoyens plus engagés, déterminés et compétents, prêts à contribuer de manière significative au développement de leur pays.

Bien que la mission principale du programme soit de six mois, un suivi attentif est assuré même après la fin du volontariat. « Des mécanismes sont mis en place pour évaluer et soutenir les volontaires dans leur parcours post-volontariat, garantissant ainsi une transition réussie vers l’autonomie et l’engagement continu dans leur communauté », a ajouté Omar Agbagba.

« Le volontariat vous conduit, vous accompagne, vous transforme, vous appuie et vous montre le chemin. Croyez en vous, soyez attentifs, ouverts, sérieux, honnêtes et aimez le travail bien fait. Vous verrez le chemin tracé par des hommes, des citoyens, des jeunes bienfaiteurs grâce au programme », a lancé le ministre du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Myriam Dossou d’Almeida, à l’endroit des volontaires.

Pour elle, le volontariat représente une noble forme d’engagement des jeunes pour le progrès de leur pays. « Il est essentiel que chacun contribue à son avancement pour assurer le bien-être et l’épanouissement de tous, et façonner un avenir prometteur pour les générations futures », a-t-elle souligné tout en ajoutant que l’objectif commun est de les outiller pour que, à la fin de leur mission, ils soient mieux préparés à développer ou à créer leurs propres activités, en s’appuyant notamment sur les groupements d’épargne qu’ils constituent lors de leurs parcours.

Notons que cette prestation de serment marque le début de mission de ces volontaires sur toute l’étendue du territoire nationale.

Voltic Togo