Jeu érotique ou fantasme de domination, faire l’amour attaché est une pratique qui pimente les ébats de plus d’un couple ! Pieds et poings liés, les sensations peuvent être décuplées car un sentiment de vulnérabilité s’ajoute à l’excitation physique. Nos conseils sur les accessoires, les positions ou encore les précautions à prendre avant de vous lancer dans une partie de bondage… soft !

LES “USTENSILES” POUR FAIRE L’AMOUR ATTACHÉ

– Les menottes : Véritable réplique de celles utilisées lors de gardes-à-vue ou revisitées façon “jeux coquins” en fourrure rose, elles sont l’instrument indispensable pour ce genre de pratique !
– Les cordes ou lacets de bondage  : À défaut de menottes solides, de simples lacets peuvent faire l’affaire. À condition à ne pas les serrer trop fort !
– Les ceintures : Moins pratiques pour attacher correctement les poignets, elles permettent néanmoins de donner une tournure légèrement SM  au câlin… Douillets et douillettes s’abstenir.

LES POSITIONS POUR FAIRE L’AMOUR ATTACHÉ

 Missionnaire : Faire l’étoile de mer, vous aimez ? Pieds et poings liés, vous risquez d’aimer encore plus, et votre partenaire aussi ! Il ressentira un sentiment de toute puissance qui devrait exciter ses sens en un rien de temps. Il pourra également s’occuper de votre corps à sa guise, sans que vous puissiez le retenir.
– Levrette : Dos à lui, les mains attachées, vous n’aurez une fois de plus aucun contrôle sur la situation… Votre partenaire risque d’apprécier sa soudaine posture de mâle surpuissant.
– Cunnilingus : Votre partenaire pourra enfin s’y adonner tranquillement : plus de mains devant les yeux ou de jambes qui se referment. Pour vous : plaisir garanti !

QUELQUES IDÉES DE MISES EN SCÈNES

– La séquestration. Pour rendre la situation plus excitante encore, pourquoi ne pas jouer une petite scène du fameux film d’Almodovar Attache-moi ! . Si votre chéri est bon acteur, vous risquez de ne plus avoir envie d’être détachée…
– L’emprisonnement. Qui n’a jamais fantasmé sur l’uniforme seyant d’un gardien de la paix ? Si en plus il a des menottes à portée de main, la nuit au poste devrait être mémorable !

ET SI C’ÉTAIT LUI QU’ON ATTACHAIT ?

Et oui, après tout on est au XXIe siècle, et qui dit homme ne dit plus forcément dominateur ! Sans pour autant jouer les castratrices, vous pouvez montrer à votre cher et tendre que ce soir, c’est vous qui décidez ! À coup sur, il prendra plaisir à se laisser faire et à ne plus rien contrôler.
Les positions de prédilection si vous l’attachez : l’andromaque ou la fellation, mais aussi caresses et baisers sur tout son corps… Montrez-lui qui est le chef !

PRÉCAUTIONS À PRENDRE

– Ne forcez jamais quelqu’un et ne vous forcez jamais vous-même à pratiquer cette technique. Si vous angoissez à l’idée d’être “prisonnière”, si vous avez des tendances claustrophobes, ou si c’est votre première fois  avec ce partenaire, il vaut mieux éviter.
– N’oubliez pas de vous détacher avant de plonger dans un sommeil profond suite à vos ébats énergiques. Des liens trop serrés peuvent couper la circulation du sang et provoquer engourdissements ou crampes.

Source: MVH
Voltic Togo