Le ministre *Ghanéen des chemins de fer, Joe Ghartey a annoncé que la Chine va accorder un financement de 1 milliard de dollar au Ghana pour le développement des projets ferroviaires. Ceci grâce à deux accords de prêts de 500 millions de dollar chacun.

D’après nos confrères de l’agence Ecofin, ce financement va permettre de construire les lignes ferroviaires Est et Ouest sur environ 930 km, l’axe ferroviaire Tema-Akosombo et d’autres projets ferroviaires vont être mis en œuvre.

« Ces prêts interviennent dans un contexte de hausse de la dette ghanéenne après que le pays a décidé de mettre fin à son programme de financement avec le FMI », ont-ils rapporté. Selon leurs explications, le pays a récemment multiplié les opérations de prêts sur le marché international des capitaux, et auprès des bailleurs de fonds pour combler son déficit infra-structurel et financer ses projets de développement.

D’après le fonds monétaire international (FMI), la dette ghanéenne devrait atteindre les 62% du produit intérieur brut (PIB) en 2019, avec une dette extérieure prévue pour atteindre les 29,9%.