Un image d'inondation au Ghana_ Photo pour illustration

Le Ghana veut renforcer sa lutte contre le réchauffement climatique. Le gouvernement a mobilisé une somme de 300 millions de dollars soit environ 177 milliards de francs CFA en faveur de la lutte.

Les 300 millions de dollars répartis en deux. 200 millions pour compléter les efforts du gouvernement sur les fronts du changement climatique et 100 millions qui sont consacrés à l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD).

Pour le président Nana Akufo-Addo, le changement climatique est aujourd’hui l’un des obstacles majeurs à l’atteinte par l’Afrique des objectifs mondiaux en matière de développement durable.

« La plupart des pays du continent ont une économie faible et sont très vulnérables aux changements climatiques. Cela rend difficile leur résilience aux phénomènes climatiques extrêmes et leur capacité à se reconstruire après leur survenance », a confié le président ghanéen dont les propos sont rapportés par l’agence Ecofin.

M. Akufo-Addo souhaiterait l’élaboration des solutions qui passent l’épreuve du temps pour l’Afrique.