L’activiste franco-béninois Kemi Séba n’a pas pu faire son voyage de Bamako. Après plusieurs tracasseries à l’aéroport international de Cotonou, Kemi Séba a finalement opté faire une vidéo pour expliquer qu’il lui est interdit d’embarquer pour Bamako.

Au mali, l’activiste devrait participer à une manifestation projetée pour appeler au départ des troupes françaises dans le pays. Cette manifestation est projetée sur le vendredi 10 janvier 2020 par des activistes contre l’opération Barkhane forte de 4mille 500 militaires français.

Derrière ce refus d’embarquer, Kemi Seba dit y voir les mains de la France, manipulant des dirigeants africains.

Ce n’est pas la première fois que le patron de l’ONG Urgences Panafricanistes a des démêlées en Afrique. Des pays comme le Togo ou encore la Côte d’Ivoire l’ont déjà refoulé avant d’être condamné par le Burkina-faso.