Tous les moyens sont bons pour les brouteurs d’arnaquer. Au Kenya, ils se font passer pour des agents de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID). L’ambassade des États-Unis au Kenya a invité le public à ne pas tomber dans le piège.

C’est à travers un message posté sur son compte Twitter que l’Ambassade s’est exprimé ce 16 août 2019.

L’ambassade a indiqué que la fausse page Facebook utilisée par les fraudeurs pour convaincre les Kenyans avait pourtant été fermée, mais a encore été rouverte.

Les fraudeurs ont utilisé le nom de l’USAID pour prétendre aider les Kenyans sans emploi et peu méfiants à effectuer des paiements afin de garantir des emplois à l’organisation internationale.

Les fraudeurs qualifient souvent ces paiements de «frais de dossier ou d’enregistrement» et sont souvent non remboursables.