Le Yuan chinois ne sera plus une monnaie “étrangère” en Angola. Le pays en a fait sa deuxième monnaie légale.

Un accord monétaire a été signé entre les deux pays à cet effet, le 3 Août 2015. Selon les termes de l’accord, la monnaie angolaise, le kwanza sera aussi accepté en Chine.

Cet accord fait démarquer l’Angola du dollar, monnaie sous laquelle elle était arrimée. L’Angola entend importer davantage de biens chinois, bref renforcer les échanges commerciaux avec le pays du soleil levant.

Luanda n’est pas le premier sur la liste. Le billet rouge est déjà utilisé comme monnaie de règlement et de réserve dans plusieurs pays africains tels le Ghana, le Nigeria, l’île Maurice, le Zimbabwe, et l’Afrique du Sud. La Chine a aussi noué des accords d’échange de devises avec d’autres banques centrales en vue, dit-on, de tisser un réseau monétaire international dans la perspective de la libre convertibilité et circulation du yuan hors de ses frontières.

Le Fonds monétaire international (FMI) ne semble pas manger à la même écuelle.

Voltic Togo