Le deuxième aéroport international du Bénin est désormais fonctionnel. Situé à Tourou, à Parakou, ville située à environ 450 km au nord de Cotonou, la capitale économique béninoise, le nouvel aéroport a été mis en service avec son vol inaugural.

Vendredi 29 mars 2019, selon la presse local, le ministre béninois de l’Eau et des Mines, Samou Séidou Adambi, a effectué le vol inaugural à bord d’un aéronef de la compagnie aérienne Air Bénin Taxi.

“Pour le moment, ceux internationaux ne sont pas concernés”, a-t-il indiqué, précisant que c’est de cet aéroport que partiront les vols en partance et en provenance de Cotonou. “C’est de concert avec les services de l’Agence nationale de l’aviation civile que le gouvernement a pris cette décision”, a expliqué le ministre.

Construit sur une réserve de plus de 4.000 hectares déjà déclarée d’utilité publique, l’aéroport de Tourou, le deuxième aéroport international du Bénin, après celui de Cotonou, dispose d’une piste d’atterrissage d’une longueur de 3.500 mètres.

Selon le ministère béninois des Transports et des Travaux publics, ce nouvel aéroport du Bénin, qui permettra de relier la métropole du nord du pays aux grandes capitales du monde, est un investissement stratégique pour le développement de la région.

“Cet aéroport facilitera notamment l’intensification des échanges commerciaux avec les pays de l’hinterland et d’autres capitales de la sous-région et fera de Parakou un grand pôle économique de la sous-région”, a précisé le ministère.