Le Cluster maritime d’Afrique francophone (CMAF) lance une plateforme de partage d’expérience pour la protection des plages (GE3P) des pays membres d’Afrique. L’annonce a été faite en marge d’un atelier d’échange entre des acteurs maritimes sur l’économie bleue.

Les pays concernés sont au total 21. Il s’agit du Bénin, Burkina-Faso, Burundi, Cameroun, Cap-vert, Côte d’ivoire, Gabon, Guinée, Guinée Bissau, Guinée Équatoriale, Mali, Mauritanie, Niger, République Centrafricaine, République démocratique du Congo et la République du Congo. Le Rwanda, Sao-Tomé-et-Principe, Sénégal, Tchad et bien entendu le Togo en font également partie.

Le GE3P est un groupe de discussions crée sur le réseau social Telegram et qui devra servir à mettre ensemble toutes les personnes soucieuses de la protection des plages. Ce groupe vise également à favoriser un partage d’expériences et d’initiatives entre les membres afin  d’enrichir leur portefeuille d’actions visant à protéger les plages.

L’atelier est placé sous le thème « mieux connaitre les ODD 13 et 14 pour être un acteur de développement durable de l’économie bleue ». Comme le thème l’indique, il s’agit d’un atelier national d’information et d’appropriation des Objectifs de développement durable 13 et 14 au profit des acteurs de l’écosystème maritime.

Il a débuté ce 30 septembre à Lomé et va prendre fin le 1er octobre 2019.

Notons que cet atelier est organisé à l’occasion de la journée mondiale de la mer qui est célébrée le 30 septembre de chaque année.

Le Cemaf, faut-il le rappeler, a été créé le 20 mars 2019 et a pour objectif de promouvoir l’économie bleue durable dans 21 pays de l’Afrique francophone.