Un projet de construction d’un métro aérien va démarrer à Accra au Ghana au début de l’année 2020. Selon les confrères de ghanaweb, c’est suite à un accord de concession entre le consortium African Investment Skytrain et le gouvernement ghanéen.

Cet accord a été signé en marge du forum sur les investissements en Afrique. La construction de ce projet est évaluée à 2,6 milliards de dollars.

Pour le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, la signature de cet accord est une étape importante vers la réalisation de ce projet. « Les investisseurs ont assuré que la première station du métro aérien sera ouverte dans 9 mois », a-t-il ajouté.

Il souligne également que c’est ce qu’il espère, afin de pouvoir permettre au peuple ghanéen de bénéficier des progrès et de l’aide qu’un système moderne de transport dans leur capitale va apporter.

D’après Joe Ghartey, ministre du développement des chemins de fer, ce projet constitue une solution au problème d’embouteillage auquel reste confrontée la capitale ghanéenne, en particulier après la détérioration de l’infrastructure ferroviaire du Ghana.