Pour la première fois, des scientifiques sont parvenus à guérir des souris du virus du sida. Une piste très prometteuse, même si la perspective d’une application chez l’homme n’est pas encore en vue. L’information émane de nos confrères de Le Figaro

Le journal souligne que c’est un pas de plus vers l’éradication du VIH, le virus responsable du sida. Pour la première fois, des chercheurs américains sont parvenus à éliminer définitivement le virus chez des souris infectées. «Ces données apportent la preuve de concept que l’élimination de ce virus est possible», écrivent-ils en introduction de leur étude publiée début juillet dans Nature Communication.

Une prouesse qui repose sur une double approche novatrice: l’utilisation du système d’édition génétique CRISPR d’une part, et le recours à une technique appelée LASER ART, qui permet de libérer les médicaments plus lentement, selon  Le Figaro.

Chez l’homme, seuls deux cas de rémission ont été enregistrés dans le monde, dans des contextes très particuliers, non généralisables à l’ensemble des malades.

L’équipe de chercheurs a d’ores et déjà commencé à tester son approche chez des singes, prérequis indispensable pour passer aux essais cliniques chez l’homme. Ils espèrent obtenir le feu vert de l’Agence américaine du médicament (la FDA) pour démarrer un essai clinique de phase 1 chez l’homme en 2020

Selon Onusida, plus de 36,7 millions de personnes à travers le monde vivent avec le VIH-1 et 5000 nouvelles personnes sont infectées chaque jour.

Avec le Figaro