Le Togo caresse une production cotonnière de 200 mille tonnes de coton-graine à l’horizon 2022. La Nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT) s’est inscrit dans cette dynamique et a été renforcé à cet effet par un don de nouveaux camions.

Il s’agit de 10 attelages du type classique et 10 attelages du type poly-benne, d’une certaine de cotonneuse de cotons mobile  pour attelage de Poly-benne, de pièces de rechange d’une valeur de  2 milliards 328 millions 80 mille 626 Francs CFA.

Ces engins vont permettre à la société de porter ses propres capacités de transport du coton-graine à environ 60% et donnent lieu à une soixantaine d’emplois. Cela va également permettre de consolider son parc de matériels roulant pour rendre  plus efficace son  plan de collecte rapide  du coton-graine et de garantir assez tôt le temps de revenu des producteurs.

« Cet important  investissement s’inscrit dans la vision stratégique de la filière qui a pour but non seulement de produire 200.000 tonnes  de coton-graine au  tour de 2022, de meilleures qualités mais également de faire  de la filière  cotonnière togolaise  une entité intégrée et compétitive, pour une production durable » a expliqué Nana Adam Nanfamé, le directeur de la NSCT.

Notons que la campagne cotonnière 2018-2019 a enregistré une production de 200.000 tonnes  de coton-graine. Ces chiffres ont été communiqués par la Nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT).