Les femmes aux gros seins sont plus dépensières. C’est ce que révèlent les résultats d’une étude sur les ventes de sous-vêtements. Comme quoi, un soutien-gorge peu rempli compense avec un porte-monnaie bien garni ! 

Après une étude qui a démontré que les femmes aux grosses fesses étaient plus intelligentes, l’étude menée par la société Alibaba, géant du e-commerce chinois, révèle que les femmes aux gros seins (à partir d’un bonnet C), sont plus dépensières que leurs copines à petits seins. Serait-il bénéfique pour notre porte-monnaie d’avoir une petite poitrine ?
Dans les résultats de l’étude, on remarque que 65% des femmes qui portent un bonnet A ou B ont été classées dans la catégorie des femmes peu dépensières, les autres étant classées comme femmes qui dépensent moyennement ou beaucoup. Des résultats à prendre à la légère et qui ne s’adaptent pas à toutes les habitudes de consommation de ces deux catégories.

En conclusion de cette étude, on peut se dire que les soutiens-gorge de grande taille sont plus chers. Le Medical Daily en a déduit aussi que les femmes ayant eu recours à des opérations d’augmentation mammaire ont un budget shopping plus important. De plus, on peut aussi se dire que les femmes ayant de fortes poitrines sont plus sujettes à porter des soutiens-gorge pour maintenir leur poitrine et éviter les problèmes de dos tandis que les femmes à petite poitrine ont moins de risques liés à leur santé et préfèrent les laisser à l’air « libre » !

Source: VH