« J’attends que les États fassent preuve de plus d’ambition et d’action et qu’ils prennent en compte les attentes des peuples ». C’est la déclaration faite par le Secrétaire général de l’Organisation des nations Unies (ONU), Antonio Guterres, ce 18 septembre 2019 à Genève en Suisse, en marge de la semaine du segment de haut-niveau de l’Assemblée générale des Nation-unies, sur le climat.

Antonio Guterres estime qu’il est temps que les dirigeants non seulement montrent qu’ils se soucient des problèmes de leur peuple mais également, mobilisent des solutions pour répondre aux préoccupations relatives au changement climatique.

« Les peuples veulent plus d’engagement et d’action de leurs dirigeants », a-t-il précisé. Le responsable onusien a appelé à donner la priorité aux gens, à leurs besoins, à leurs aspirations et à leurs droits. « Les gens veulent des solutions, des engagements, des actions », a soutenu M. Guterres.

Cette rencontre de Genève se tient en prélude au sommet d’action climat qui va débuter le 23 septembre 2019. Selon l’ONU, ce Sommet est organisé afin de proposer des solutions ‘‘concrètes’’ et ‘‘ambitieuses’’ aux questions de réchauffement climatique.

A cet effet, le Secrétariat général de l’ONU invite tous les chefs d’Etat à faire le déplacement avec des engagements concrets.