Les homosexuels semblent avoir trouvé un havre de paix dans un des pays d’Afrique, le Mozambique. Le pays a dépénalisé le 29 Juin, les relations entre le même sexe.

Un nouveau code pénal adopté dans le pays écarte tout risque de persécution légale et dépénalise également l’avortement. Cette dernière disposition fait suite à la demande introduite par des organisations de défense des droits de l’homme.

Le Mozambique vient se dissocier de la démarche hostile des autres pays de l’Afrique australe vis à vis des homosexuels. Robert Mugabe, le président du Zimbabwe voisin, est réputé pour sa croisade anti-homosexuels. En Afrique du Sud, où le mariage entre personnes de même sexe a pourtant été légalisé en 2006, les actes de violence homophobe sont fréquents.

L’homosexualité reste illégale dans une grande majorité des 54 pays d’Afrique. Même si le phénomène n’est plus à nier dans la capitale, des Mozambicains ont de la peine à accepter que le mouvement soit accepté.