Des manifestants ont mis le feu le vendredi 16 janvier 2015 au centre culturel français (CCF) de Zinder, ville située au Sud-Est du Niger, non loin de la frontière du Nigeria. Pour cause, le dernier numéro du journal satirique français Charlie Hebdo qui affiche à sa une, une caricature du prophète Mahomet.

Selon Kaoumi Bawa le directeur du CCF de Zinder, une cinquantaine de personnes ont cassé le portail d’entrée et ont ensuite mis le feu à la cafétéria, à la médiathèque et aux locaux administratifs.

Juste après la prière de vendredi, une marée humaine a déversé sa colère dans les rues de Zinder pour protester contre la caricature du prophète Mahomet ” a constaté le journaliste indépendant Amadou Mamane, qui se trouvait dans la première capitale du Niger lors de l’incident, cité dans une dépêche de l’AFP. Selon le confrère les manifestants étaient essentiellement des jeunes, dont certains circulaient à moto en agitant de petits drapeaux blancs.

Selon les autorités locales de la ville, une église catholique et deux autres  protestantes ont été également saccagées dans la journée.

La tension est montée d’un cran, dans le monde musulman, depuis la publication du dernier numéro du journal endeuillé depuis l’assassinat de plusieurs de ses journalistes et caricaturistes. Dans plusieurs pays africains, à l’instar du Sénégal, les rues ont grondé et la parution du journal a été interdite de vente.