“C’est le peuple qui a le pouvoir”, a une fois encore lancé l’auteur-compositeur-interprète et chanteur ivoirien de Raggae, Tiken Jah Fakoly ce 16 Mai 2019 sur Radio france internationale (RFI).

Alors qu’il était reçu dans plusieurs émissions culturelles, de santé, sociale ou encore politique, Tiken Jah fakoly, une fois encore, n’a pas eu sa langue dans la poche. Partant de l’exemple du Soudan et d’autres pays d’AFrique qui ont renversé leur président dictateur, Tiken Jah Fakoly rappelle que le “c’est le peuple qui a le pouvoir”.

Cela, à en croire Tiken Jah Fakoly, fait tomber des idées reçues de présidents africains qui ont fait croire qu’ils sont forts et que c’est eux qui ont le pouvoir. Les peuples, selon lui, ont désormais compris qu’ils peuvent être ensemble, au dessus de leur ethnie et de leur réligion et mener un combat général pour l’intérêt commun.

Si le Soudan réussit à imposer la démocratie, cela va donner un exemple à toutes les autres populations africaines. “Les présidents à vie, c’est fini en Afrique”, a martelé Tiken Jah Fakoly.