Dorinel Okondzo Bouya, porte-parole du Comité d'organisation
48 jeunes étudiants d’écoles d’enseignement supérieure du Togo publique ou privée, sont retenus pour la 5ème édition du championnat national des joutes verbales francophones (JVF). L’annonce a été faite le 22 janvier 2020 à Lomé.
Les candidats, à en croire le comité d’organisation, sont sélectionnés à la suite d’un casting. Place à des séances de formation aux candidats retenus, les 24 et 25 janvier 2020. Il s’agit de préparer chaque orateur à bien débattre, à plaider et à maîtriser certaines émotions et à analyser de façon objective chaque thème qui leur sera soumis.
L’objectif de cette compétition est de révéler pour le Togo, les meilleurs des orateurs. Pour cette 5ème édition, les JVF grimpent à l’échelle internationale à travers des rencontres internationales d’éloquence et de débat francophone (RIDEF).
“Nous voulons que vous soyez prêts à défendre vos idées, pour participer à la prise de décision sur le plan national qu’international”, a dit aux candidats, Dorinel Okondzo Bouya, porte-parole du Comité d’organisation.
Les éliminatoires pourront commencer dès le 29 janvier 2020 et la finale prévue pour le 13 mars 2020.
Rappelons que le championnat a été organisé par l’association jeunesse unie pour une nouvelle Afrique (JUNA-Togo).
Voltic Togo