Kadja Hodabalo Pidemnéwé, Commissaire principal de police nationale

Cinquante cinq (55) planificateurs soutiennent leurs recherches à l’Université de Kara après deux années de formation en master de planification du développement. C’est la toute première promotion à bénéficier de cette formation au Togo ouverte en 2018. Parmi eux, se trouve un officier supérieur de la police nationale togolaise.  Il est l’un des premiers à soutenir mardi 23 février avec une note de 17 sur 20.

Il s’agit de Kadja Hodabalo Pitemnéwé, Commissaire principal de la police nationale. Son étude s’est fondée sur l’ “Analyse de l’effet des politiques publiques de sécurité sur la croissance économique au Togo” couvrant la période 1988-2019.

‘’Pendant longtemps nous nous sommes dit qu’il fallait démontrer que même si le secteur de la sécurité n’apporte pas directement des ressources financières à l’économie togolaise, c’est ce secteur qui crée les conditions pour que l’économie soit Florissante’’ a-t-il expliqué à Africa rendez-vous.

Il met en exergue dans son analyse que les dépenses publiques de sécurité ont impacté positivement et significativement la croissance économique.

‘’Nous avons démontré par notre analyse que l’introduction du concept de police de proximité au Togo a également sur une certaine période impacté positivement la croissance économique au Togo. Nous pensons que nos conclusions devaient permettre d’accorder beaucoup d’importance au secteur de la sécurité ‘’, a fait savoir le Commissaire principal Kadja Hodabalo Pitemnéwé.

Les recommandations formulées dans son ouvrage selon lui, devront permettre non seulement d’améliorer la mise en œuvre du concept de la police de proximité mais également de redéfinir les doctrines d’emploi des forces de défense et de sécurité.

Même si ce dernier aspect est déjà mis en opération, il explique qu’il faudra maintenir le cap pour que toutes les politiques publiques soient formées et déclinées de la meilleure manière pour que la croissance économique en soit suffisamment impactée

Le Master en planification du développement est une mission que l’université de Kara a prise à cœur parce qu’elle répond à un besoin exprimé par les pouvoirs publics. Selon Professeur Sanda Komla, président de l’Université de Kara cette mission rentre dans le cadre d’un partenariat avec le Programme des nations unies pour le développement (PNUD), le ministère de la planification et le ministère en charge de l’administration territoriale.

Les soutenances devront se dérouler pendant trois jours pour prendre fin le jeudi 25 février.

Voltic Togo