Le ministre de la sécurité et de la protection civile Yark Damhane et celui des transports Nissao Gnofam étaient face aux responsables des transporteurs routiers le 18 avril 2014 à Lomé. Le gouvernement, représenté par ces deux ministères annonce la reprise du contrôle routier et la création d’un centre de recyclage

Cette rencontre fait suite aux accidents de circulations devenus un peu trop fréquents ces derniers jours. Elle vise, selon les deux ministres, à présenter aux responsables syndicaux le bilan des accidents au cours de ce premier trimestre de l’année 2014 et de débattre ensemble des solutions à apporter afin de réduire le risque d’accidents.

Outre l’état dégradant et l’étroitesse des routes, il a été souligné l’état technique des engins, l’état des conducteurs, les faux permis, le chargement hors gabarit, bref, le non-respect du code de la route.

Il a été donc proposé la création d’un centre de recyclage pour la remise à niveau des conducteurs et l’entame

Une méthode éducative a été proposée par la fédération du transport afin de rappeler aux conducteurs les dispositions sécuritaires et la réglementation de circulation des engins gros porteurs.

Les ministres Yark et Gnofam soutiennent qu’il est temps que le contrôle routier reprenne. Et ceci, dès le 19 Avril 2014.

Rappelons qu’au cours du premier trimestre 2014, 1678 accidents avec 1451 morts et 227 blessés dont fait partie les 48 décès récents à Talo sur la route d’Atakpamé, ont été enrégistrés.