La journée mondiale de lutte contre la corruption est commémorée le 09 décembre de chaque année. A Lomé, l’ONG Alafia, avec le soutien de l’Ambassade des USA au Togo, s’y met à travers un atelier de trois jours avec les acteurs clés.

A l’occasion de la journée 2014, c’est une tribune qui a été offerte aux journalistes, enseignants et leaders communautaires de discuter des différents aspects de la corruption, ces répercussions sur l’économie et surtout les outils de lutte du 10 au 12 décembre à Lomé.

” La corruption gagne le Togo, elle se développe et si rien n’est fait  la majorité de la population se verra exclue de la jouissance des richesses du pays car elle aggrave la pauvreté et creuse les inégalités ” a déclaré Nicole Akassi présidente de l’ONG ALAFIA.

Quant à Dana Banks, la chargée des affaires à l’ambassade des USA, elle a insisté sur la nécessité de finir avec ce phénomène de société. ” La corruption doit être supprimée là où elle existe au profit du développement de la démocratie et du bien-être d’un pays “, a-t-elle dit.

Photo: Signature de convention entre l'Ambassade d'Amérique et l'ONG Alafia